Hit Counter

Catégories

Archives

Route vers le Nouveau Désordre Mondial (La) : 50 ans d’ambitions secrètes des États-Unis de Peter Dale SCOTT (Editions Demi-Lune, 2010)

juin 6th, 2017 by passionlivres

 51iuh0v3hrl_sl500_aa300_.jpg Depuis les années 1960, les choix en matière de politique étrangère états-unienne ont conduit à la mise en uvre d'activités criminelles, et à leur dissimulation, tantôt partielle parfois totale. Dans ses précédents essais, Peter Dale SCOTT a témoigné de l'implication de la CIA dans de graves exactions, dont différents coups d'État, ou dans la mise en place d'une véritable géopolitique de la drogue et des guerres qu'elle permet de financer. Il sonde ici la manière dont les décisions, irrationnelles (voire paranoïaques) et à courte vue, prises par les Présidents américains depuis Nixon ont engendré une plus grande insécurité dans le monde, notamment en renforçant les réseaux terroristes responsables des attentats de 2001. L'auteur montre comment l'expansion de l'Empire américain depuis la seconde guerre mondiale a conduit à ce processus de décisions iniques et dangereuses dans le plus grand des secrets, souvent à l'insu des responsables démocratiquement élus. À partir d'exemples précis, il illustre comment ces décisions furent l'apanage de petites factions très influentes au sein d'un « supramonde » qui agit sur l'État public à travers des institutions secrètes (comme la CIA), au détriment de l'État démocratique et de la société civile. L'analyse de l'implémentation de ces programmes établit la longue collaboration des principaux services de renseignement des États-Unis avec des groupes terroristes, qu'ils ont à la fois aidés à créer et soutenus, dont la fameuse organisation al-Qaïda. Dans un autre registre, parallèle et tout aussi fascinant, Peter Dale Scott explique clairement le danger que fait peser sur la démocratie l'instauration, sous l'administration Reagan, du plan ultra secret de « continuité du gouvernement », qui existe toujours D'aucuns crieront sans doute à la « théorie du complot », mais la qualité de l'argumentation, étayée par une documentation encyclopédique fait de ce travail une magistrale et passionnante leçon d'histoire contemporaine, qui nous plonge dans les méandres des rivalités de ceux qui détiennent le vrai pouvoir, pour comprendre le monde tel qu'il est, et non tel qu'il paraît être.

Achetez ce livre sur Amazon.fr 

Posted in Histoire | Réagir »

Le Beau Livre des Maths - De Pythagore à la 57e dimension (Editions Dunod, 2010)

septembre 18th, 2011 by passionlivres

 maths.jpg

Ce magnifique ouvrage en couleur retrace l’histoire des mathématiques en 250 grandes étapes. Les entrées sont  chronologiques, du pédomètre des fourmis (150 millions d’années avant JC) à l’hypothèse de Max Tegmark qui stipule que l’univers physique n’est pas seulement décrit par les mathématiques mais qu’il EST une structure mathématique (Hypothèse de l’Univers Mathématiques, MUH, 2007). Chaque idée fait l’objet d’un court descriptif (1 page) et est accompagnée d’une belle et évocatrice illustration en couleur.

Achetez ce livre sur Amazon.fr

Posted in Histoire | Réagir »

Contrexeville de Alain Decaux (Editions IMP DREAGER FRERES, 1954)

juillet 21st, 2011 by passionlivres

Contrexeville

Achetez ce livre sur Amazon.fr

Posted in Histoire | Réagir »

Docteur P. Bouloumié, président du conseil d’administration de la Société générale des eaux minérales de Vittel. Création d’une ville thermale. Histoire de Vittel pour mes petits-enfants. 24 planches hors texte.

juillet 21st, 2011 by passionlivres

51sbhi1utel_sl500_aa300_.jpg

Achetez ce livre sur Amazon.fr

Posted in Histoire | Réagir »

Du Rhin à Fontainebleau : 1812-1815 de Philippe de Ségur (Editions Tallandier, 2010)

juin 21st, 2011 by passionlivres

 51lcamrhxgl_sl500_aa300_.jpg

A la tête d’un corps de volontaires, le comte Philippe de Ségur doit surveiller le front du Rhin durant l’hiver 1813-1814. Dans le troisième tome de ses Mémoires, il relate la retraite d’une armée française totalement désorganisée, dont la dislocation entraîne celle de l’Empire. Le retour de Napoléon parmi ses troupes redonne du souffle à la campagne, réchauffe le coeur de ses soldats, comme de la population. Ségur mène ici deux récits de front : l’histoire de sa propre vie, et celle du destin de Napoléon.

Achetez ce livre sur Amazon.fr

Posted in Histoire | Réagir »

Les hommes de Napoléon : Témoignages 1805-1815 de Christophe Bourachot (Editions Omnibus, 2011)

juin 20th, 2011 by passionlivres

 christophe-bourachot.jpg

Silvain est un soldat de seize ans, engagé volontaire. Jean-Marie est un briscard de trente ans, grognard de la Vieille Garde. Adam est officier d’ordonnance auprès de l’Empereur. La Flize est chirurgien major. Ils viennent de Provence, du Jura, du Nord, de toute la France. Tous, ils l’ont suivi jusqu’à Moscou en passant par Austerlitz, Iéna, Wagram, mais aussi Madrid et Baylen. Ils le suivront encore au-delà de la Bérézina et, pour finir, à Waterloo… Ce sont les hommes de Napoléon. Un jour, ils ont posé les armes. Ils ont vieilli. Et, par chance pour nous, ils se sont finalement décidés à écrire leurs souvenirs, les meilleurs, ah ! le soleil d’Austerlitz ! et les pires : la boue, la glace, le sang. Ces souvenirs sont une mine d’or de la mémoire. Voici les plus émouvants d’entre eux, extraits et agencés de façon à écrire l’histoire de la Grande Armée. Mis bout à bout, ces documents devenus introuvables, dénichés au fond des archives et des bibliothèques, font l’effet d’un grand film épique. Pour un peu, on entendrait cliqueter les sabres !

Achetez ce livre sur Amazon.fr

Posted in Histoire | Réagir »

Les Trente Batailles du Sergent Denis Moreau (Editions Memogrames, 2011)

juin 19th, 2011 by passionlivres

 5106oinrddl_sl500_aa300_.jpg

Né en 1775 à Bonpuits, sur le territoire de Mulsans, petit village à quelques lieues de Blois, le sergent Denis Moreau a servi la République puis l’Empire, de 1794 à 1809, et a reçu la Légion d’honneur le 14 mars 1806. Démobilisé, il s’est établi à Blois, s’y est marié et y est vraisemblablement mort en 1819. Sur les pages d’un cahier de compte d’un négociant en vin détourné de sa fonction initiale, il a tenu un journal de campagne dans lequel il relate les trente batailles auxquelles il a participé, mais également les incessantes marches à travers l’Europe, auxquelles sont soumises les troupes. Il n’y décrit pas seulement les aléas de la vie quotidienne de la troupe, les assauts livrés, ses blessures et celles de ses compagnons, la mort qui rôde dans le bivouac, mais s’intéresse aussi aux pays traversés, à leurs paysages, aux moeurs et coutumes des habitants, à l’agriculture, l’architecture ou l’urbanisme. Ce document exceptionnel, totalement inédit, a été redécouvert dans les archives de la bibliothèque de l’abbaye de Maredsous en l’an 2000, par Etienne Guillaume, historien de l’art spécialiste du patrimoine architectural en Wallonie, qui préparait à l’époque un ouvrage sur l’abbaye. En partenariat avec Gustave Maison t, ancien journaliste et publicitaire féru d’histoire napoléonienne, notamment coauteur de Napoléon en Belgique (éd. Racine 2002), il décrypte le document et le retranscrit. Ensemble, les deux historiens mènent alors de multiples investigations autour des événements et des lieux mentionnés par Denis Moreau et rédigent des commentaires susceptibles de permettre une totale compréhension des faits consignés voici plus de deux siècles. Yves Moerman, auteur de plusieurs livres sur l’épopée napoléonienne, dont Les Grognards centenaires de Napoléon et De Bonaparte à Napoléon - 24 aquarelles de JOB, chez Memogrames en 2010, a parachevé leur travail par une recherche fouillée de documents iconographiques d’époque, souvent méconnus. Le journal de campagne du sergent Denis Moreau, émouvant ” reportage ” au coeur des armées de la République et de la Grande Armée, fournit assurément de nouveaux éclairages sur le quotidien des compagnons d’armes de Napoléon Ier et devrait séduire tant les passionnés de la Révolution et du Premier Empire que le grand public.

Achetez ce livre sur Amazon.fr

Posted in Histoire | Réagir »

La Bastoche : Une histoire du Paris populaire et criminel de Claude Dubois (Editions Perrin, 2011)

juin 16th, 2011 by passionlivres

 claude-dubois.jpg

Qui ne sait qu’à la Bastille, autour de la colonne révolutionnaire, faubourg Saint-Antoine, on a dansé musette au son de l’accordéon ? En dénommant “Bastoche” la Bastille des rues borgnes et des bals, l’argot parisien a fait preuve d’un instinct très sûr. De fait, l’ouvrage de Claude Dubois est un livre d’histoire populaire, mâtinée voyou par nature, la marque de fabrique de Paname et de sa culture. En nous entraînant dans les recoins obscurs ou hauts en couleur du quartier de la mistoufle, des gros bras et des gueules d’amour, il rend vie à deux siècles (1750-1940) de comédie urbaine, dont les échos de valses et de javas résonnent encore dans la mémoire de Paris et d’ailleurs.

Achetez ce livre sur Amazon.fr

Posted in Histoire | Réagir »

Histoire du 36, Quai des Orfèvres de Claude Cances (Editions Jacob Duvernet, 2010)

mai 30th, 2011 by passionlivres

 claude-cances.jpg

Un siècle d’histoire et d’histoires. C’est à un voyage palpitant dans les archives du mythique Quai des Orfèvres auquel nous invite Claude Cancès, l’une des figures les plus emblématiques et originales du 36. En 35 ans de carrière dans la PJ parisienne, Claude Cancès a tout connu ; de la Mondaine, à l’Antigang en passant par la Crim avant de devenir le patron du 36 quai des Orfèvres. Dans ce livre, il ne se contente pas de raconter les affaires - nombreuses et retentissantes - qu’il a eu à traiter (Empain, de Broglie, les Irlandais de Vincennes, les attentats de 1995, etc.), mais aussi celles qui jet marqué l’histoire de la police parisienne : la bande à Bonnot (qui a propulsé la Pl dans l’ère du vingtième siècle), les affaires Stavisky, Petiot, Ben Barka, Markovic Mais il n’y a pas que les affaires. En effet, Claude Cancès propose de remonter aux sources du 36, quai des Orfèvres (la police d’avant la PJ) où le lecteur croisera les premières brigades, les premières affaires criminelles, vivra la naissance de la police scientifique et fera la connaissance du premier patron de la PJ parisienne qui fut…un magistrat ! Un livre d’histoire qui se lit comme un polar.

Achetez ce livre sur Amazon.fr

Posted in Histoire | Réagir »

39-45 carnets de guerre : héros de l’air dans la Luftwaffe (Editions Jourdan, 2011)

mai 14th, 2011 by passionlivres

 arton25284-8f99a.jpg

 

De leur jeunesse en passant par leur instruction et la défaite des armées du Reich, l’histoire de la Luftwaffe à travers les mémoires des deux plus grands pilotes allemands de 39/ 45 : le général Galland, qui finit par commander la chasse allemande, avait commencé à combattre lors de la guerre d’Espagne dans la fameuse Légion Condor. Il remporta 97 victoires lors de la bataille d’Angleterre, combattit sur le front Russe, défendit le Reich contre les bombardements alliés et remporta sa dernière victoire en vol le 26 avril 1945 soit quelques jours avant la capitulation. Hans-Ulrich Rudel, le pilote de stuka combattit les Russes du premier jour de l’invasion jusqu’à la Bataille de Berlin en passant par Stalingrad. Spécialiste de l’attaque contre les chars, il revint victorieux de 2 000 missions de combat. Plusieurs fois blessés gravement, il a exécuté ses 100 dernières missions avec une jambe droite déchiquetée et réduite à l’état de moignon.

Pierre Henri Clostermann, le Compagnon de la Libération, celui qu’on surnommait l’” As des As ” de la chasse française a dit de lui : ” Quel dommage que Hans Rudel ne portât pas notre uniforme “.

Général Galland : le pilote de chasse allemande qui compte le plus de victoires. Il commanda la chasse allemande jusqu’à la fin de la guerre.

Hans Rudel : l’homme qui mit au point les tristement célèbres stuka et qui compte plus de deux mille victoires sur le front russe.

 

Achetez ce livre sur Amazon.fr

Posted in Histoire | Réagir »

« Posts précédents


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 2204 articles | blog Gratuit | Abus?